Tracking des conversions et reporting

par | 1 Déc 2021

Contexte

Make ICI est une nouvelle génération d’espaces de co-working centrés sur les makers. C’est-à-dire celles et ceux qui produisent de leurs mains.

Make ICI est présent dans 5 villes françaises (Marseille, Montreuil, Nantes, Le-Puy et Wasquehal).

L’offre de service de Make ICI s’articule autour de deux piliers :

  1. Les abonnements « Atelier » s’adressent à celles et ceux ayant besoin d’avoir à leur disposition l’espace et l’outillage nécessaire à la réalisation de leurs projets.
  2. Les formations qualifiantes et certifiées (14 formations à ce jours) centrées autour des métiers du « faire ».
  3. L’assemblage, dès lors que des projets nécessitent la mise en œuvre de plusieurs techniques artisanales.

Pour se faire connaitre auprès de ces différentes cibles, Make ICI dispose d’un site web réalisé sous WordPress.

Problématiques & objectifs

Make ICI souhaitait mieux comprendre les interactions des internautes sur ses pages clés et pouvoir, le cas échéant, les faire évoluer. Mais sur quelles bases ? Et surtout avec quels indicateurs ?

Décision à été prise de mettre en place une approche « Data Driven ». C’est-à-dire faire évoluer le site en s’appuyant sur des statistiques.

Par ailleurs, il fallait pouvoir disposer d’une représentation synthétique de ces données pour les rendre accessibles et lisibles à l’équipe dirigeante.

Solutions apportées

  1. Vérification de la configuration Google Analytics UA et installation en parallèle de Google Analytics 4… pour préparer le futur.
  2. Intégration de GTM sur l’interface de gestion du site web.
  3. Élaboration d’un plan de taggage pour lister les interactions utilisateurs nécessitant d’être remontées dans Analytics,
  4. mise en place d’un pattern pour les urls des pages de remerciement des formulaires,
  5. création d’évènements dans Google Tag manager (soumissions de formulaires, clics sur liens),
  6. présentation des performances de ces interactions de manière ordonnée et synthétique dans Google Data Studio. 

Résultats

Les dirigeants et l’équipe marketing disposent d’informations fiables sur les interactions importantes (les micro conversions).

À partir de ces données, ils peuvent analyser les points forts et points faibles des différents formulaires et améliorer les tunnels de conversions.

Les futurs décisions pourrons s’appuyer sur des données chiffrées. C’est l’approche Data Driven.

Vous rencontrez une problématique similaire ?