Faut-il créer un Podcast en 2021 ? Etat des lieux

par | 18 Mai 2021 | Se lancer

Créer un podcast en 2021… avouez que vous y avez pensé ? Tout le monde n’a que ce mot à la bouche. Et les réussites de quelques-uns aiguisent les appétits et donnent matière à réflexion.

Dans un contexte où chaque entreprise cherche à utiliser/maximiser ses canaux pour toucher son audience, le podcast est souvent perçu comme un nouvel Eldorado.

Créer un podcast en 2021

Que celles et ceux qui ne sont abonnés à aucun podcast lèvent la main !

Mais qu’entend-on par podcast ? Sans jeux de mots.

Qu’est ce qu’un podcast ?

Le terme Podcast est une contraction du terme « iPod » et « Broadcast ». C’est par extension une collection de fichiers audio. Mais il n’est pas un format comme peut l’être le MP3.

Le podcast était initialement une tentative de la part d’Apple de promouvoir les émissions audio. Notamment avec la sortie de l’iPod et son association avec le logiciel iTune.

Ce format n’a pas réellement rencontré le succès escompté auprès d’un public plus soucieux, à cette époque, de renouveler sa bibliothèque musicale (passage du compact disc au dématérialisé).

Aujourd’hui on parle de Podcast natif. C’est-à-dire un contenu audio créé spécifiquement pour être diffusé sur les plateformes digitales telles que Spotify ou Apple.

Par opposition un « podcast non natif » est la mise à disposition digitale d’une émission radio. Une sorte de replay de la radio.

Le « come back » du podcast

Le retour du podcast ne saurait se comprendre sans l’existence de trois facteurs concomitants :

  • le covid et ses conséquences sur notre manière de travailler, c’est-à-dire l’obligation de travailler chez soi, à distance. Tout d’un coup, on sent un grand vide… qu’il faut combler.
  • La volonté de profiter de ces moments (de relative tranquillité) pour s’informer différemment, plus en profondeur et dans un esprit « série », avec des épisodes… comme si nous voulions retrouver du sens.
  • Et aussi de sortir de cette information « full covid » sur les médias mainstream (télé et radio). Information distribuée ad nauseam.

Le podcast apparaît donc comme le format d’un moment. Il correspond très précisément aux attentes des auditeurs, dans ce contexte là. Créer un podcast dans cette situation n’est pas dénué d’intérêt : vous surfez sur la vague.

D’ailleurs il existe un podcast sur les coulisses du podcast : les statistiques de son podcast : les comprendre et les analyser.

Créer un podcast présente de nombreux avantages pour le producteur. Mais aussi pour l’auditeur que nous sommes.

Pourquoi créer un podcast ?

Créer un podcast est une démarche de communication. Le podcast fait partie de ces « nouveaux » leviers que les entreprises (nous devrions plutôt dire les entrepreneurs) utilisent pour toucher leur audience. Il présente plusieurs avantages. À commencer par un coût de production dérisoire.

Produire du contenu à coûts mesurés

Tout d’abord, des coûts de production modiques si on les compare avec la production d’une vidéo. Toutes celles et ceux qui produisent de la vidéo, savent de quoi je parle.

Pas d’ordinateur de compétition, de caméras onéreuses, ni de logiciel de montage (professionnel) non moins onéreux.

Pas de gestion des lumières (toujours capricieuses). Et vous pouvez vous permettre de ne pas être coiffé, ni maquillé.

Pour créer un podcast vous aurez seulement besoin d’un endroit paisible et d’un bon micro. Votre smartphone pourrait même faire l’affaire si ce dernier est positionné près de votre bouche.

Ensuite, le temps passé en post production est infiniment plus réduit. Pas besoin d’avoir une équipe. Le format audio étant léger, on avance beaucoup plus vite dans les traitements et rendus.

Enfin, dernier avantage et non des moindres, c’est un canal facile à mesurer (abonnements, téléchargements, temps d’écoute…). Le mode de diffusion digital facilite la remontée de statistiques. Cet argument est à usage interne si vous souhaitez disposer d’un budget dédié. Créer un podcast peut donc tout à fait s’intégrer dans une stratégie webmarketing efficace.

En créant un podcast, on vise tout à la fois la notoriété et la captation de prospects. C’est donc un véritable levier pour engager votre audience.

A titre indicatif, je suis abonné à une petite dizaine de podcasts tournant autour de ma profession et des leviers marketing. Le podcast peut donc tout à fait être mis en œuvre dans un cadre BtoB. C’est d’ailleurs dans cette optique qu’il me semble être le plus profitable.

Produire du contenu consistant

La plupart du temps, le contenu digital doit être court et synthétique ; il faut aller à l’essentiel. Avec le podcast vous pouvez proposer un format long : certains podcasts vont jusqu’à 1h30.

Ce temps long est idéal pour aborder des sujets complexes, qui ne sauraient se retrouver sur une page web forcément trop longue. C’est l’idéal pour proposer des explications plus précises, plus complètes. Bref pour faire vraiment le tour d’un sujet. Vous pouvez prendre votre temps.

C’est également l’opportunité de faire intervenir des guests : des personnalités légitimes sur la thématique abordée. Tout le monde est gagnant. Vous gagnez en visibilité avec votre invité et celui-ci dispose d’une audience supplémentaire.

Zencastr est l’outil idéal si votre invité est à distance ; plage de sable fin aux Maldives ou trekking au Népal.

Un format qui autorise le multi-tâches

Les neurologues vous diraient que la vidéo nécessite davantage de ressources que le podcast. C’est un peu la même différence qu’entre la télé et la radio.

En écoutant une émission à la radio ou l’épisode d’un podcast, notre cerveau n’est pas saturé d’informations. C’est d’ailleurs pourquoi nous le faisons, souvent, en parallèle d’une autre tâche.

Si vous observez votre frère ou votre sœur devant la télé, vous constaterez que ce média capte totalement l’attention du téléspectateur : du son + de l’image. Deux choses à décoder pour le cerveau.

Un autre avantage, c’est la stimulation de notre imagination que l’on retrouve avec le Podcast. Le son nous berce et on se plaît à imaginer la tête de l’intervenant et de son invité.

Enfin, non content d’être gratuit, le podcast n’est pas encore « pollué » par de la publicité.

Tous ces ingrédients font le succès du Podcast.

Quel avenir pour ce canal de diffusion ?

Alors, faut-il créer un podcast en 2021 ?

Sachant que l’explosion des podcasts est fortement liée à la situation sanitaire et ses contraintes, il est légitime de s’interroger sur le devenir de ce canal.

Ici nous ne pouvons faire que des hypothèses. Que se passera-t-il dès lors que les contraintes sanitaires seront levées et que nous retrouverons collègues et bureaux ?

Ensuite, quid de la monétisation de ce contenu ? Apple et Spotify planchent en ce moment sur des offres payantes… dont nous connaissons mal les contours. Les auditeurs seront-ils au rendez-vous ? Les podcasteurs pourront-ils tirer des revenus à la manière des youtubers ? Avec insertion de publicité avant, pendant et en fin d’épisode ?

Beaucoup de questions se posent sur l’avenir de ce format. Le marché n’est pas encore suffisamment structuré. Est bien malin celui qui peut prédire l’avenir.

Quoi qu’il en soit, si vous avez des choses à dire et une expertise à partager, alors foncez. Créer un podcast ne peut que vous apporter du positif ; par exemple l’amélioration de votre expression orale.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Catégories