Emailing pour restaurateurs et traiteurs – Quelles solutions ?

par | 8 Mar 2021 | Convertir

Dans la boîte à outils d’une bonne stratégie marketing digitale, l’emailing est en bonne place. C’est un outil rapide à mettre en place, puissant et peu coûteux.

C’est pourtant un outil de communication décrié. Et sans doute à raison. Qui ne peste pas contre ces nombreux emails qui polluent notre boîte mail ?

Cette simplicité de mise en œuvre et son faible coût d’utilisation en font aussi ces faiblesses. Cette accessibilité le met à la portée de la plupart des personnes un poil débrouillardes. Mais encore faut-il savoir communiquer en direction de sa cible.

Il faut donc faire la distinction entre l’outil et ceux ou celles qui l’utilisent… et dans quelles perspectives.

Pour de nombreuses activités, il reste un moyen de rester en contact avec ses clients ou ses prospects.

Pour un traiteur ou un restaurant, l’email peut devenir l’arme idéale.

Avantages de l’email pour les restaurateurs

Un(e) restaurateur/trice a ses habitués… des clients qui viennent plus ou moins régulièrement. Et tous les autres que l’on pourrait regrouper sous le terme de « clientèle de passage ».

En ces temps difficiles pour vous, pouvoir garder ne serait-ce qu’un lien avec votre clientèle est vital. C’est souvent la survie de l’établissement qui en dépend.

D’ailleurs, vous avez peut être mis en place un système de vente à emporter ou en livraison en attendant des jours meilleurs ?

Mais comment informer vos clients des évolutions de votre carte, de vos menus, de vos offres promotionnelles rapidement et à coûts limités ?

L’email est justement cet outil flexible et peu coûteux.

L’offre en matière d’outils

L’offre en matière d’outils est pléthorique. Et chaque acteur propose ses petits plus pour se différencier des concurrents.

Plutôt que de vous faire une liste des prétendants, il m’a semblé plus utile de vous présenter deux acteurs reconnus du marché de l’email. Deux solutions que je connais et que j’utilise.

Mailchimp

C’est le mastodonte de l’envoi d’email pour les TPE/PME. Et son offre gratuite alléchante, n’y est pas étrangère.

Avec cette offre, vous disposez d’une liste d’abonnés de 2 000 contacts et d’un plafond d’envoi de 10 000 emails par mois, limité à 2 000 emails par jour. Il y donc de quoi faire.

Au-delà il vous sera toujours loisible d’opter pour une formule par abonnement ou par achat de crédits (pay as you go ou payez ce que vous consommez).

Attention, certaines fonctionnalités sont réservées aux formules payantes.

On aime :

  • une interface vraiment simple pour créer ces emails,
  • une gestion de ses listes aux petits oignons avec groupes, segments et tags,
  • des étapes pour lancer vos campagnes vraiment intuitives,
  • La création de landing page. Pratique si vous n’avez pas encore de site web (fonctionnalité disponible uniquement dans les offres payantes).

Et moults fonctionnalités supplémentaires pour aller encore plus loin. Mais ça c’est une autre affaire.

Sendinblue

Une pépite française dans ce monde dominé par les anglo-saxons.

Cette société propose une formule gratuite avec un gros avantage et non des moindres : l’application est en français.

Pour les allergiques à la langue de Shakespeare, c’est plutôt rassurant.

La formule gratuite vous offre la possibilité d’envoyer jusqu’à 9 000 emails par mois avec un maximum de 300 emails par jour. La liste de vos contacts est illimitée sur le papier, mais elle l’est de facto par le nombre d’emails que vous pouvez envoyer.

Attention certaines fonctionnalités ne sont pas accessibles dans cette offre gratuite.

On aime :

  • la gestion des listes d’abonnées vraiment simplifiée et puissante,
  • la création de vos emails simple comme bonjour,
  • la liaison avec votre site web,
  • et si vous n’en avez pas, la possibilité de créer des pages pour recueillir les adresses mail,
  • Moins de risque que vos emails tombent en spam du fait de la nationalité française de l’entreprise et de ses contacts avec les FAIs.

Bien évidemment, les solutions payantes vous proposent plus de fonctionnalités et de capacité d’envois. Mais pour commencer et tester, c’est suffisant.

En conclusion : lancez-vous !

Pas simple de départager ces deux solutions. Étant anglophone, Mailchimp me convient très bien. Et SendinBlue propose des fonctionnalités de marketing automation avancées. Je les utilise l’une ou l’autre en fonction des besoins de mes clients.

Vous n’avez pas encore mis en place d’emails à destination de vos clients ? Vous envoyez déjà des emails mais sans grand résultats ? Je peux vous accompagner si vous le désirez.

Cet article vous à plu ? Partagez le !

Catégories